Bleu outremer en poudre
  • Bleu outremer en poudre
  • Bleu outremer écrasé

BLEU OUTREMER

1,54 €

Le bleu outremer est un pigment synthétique sans danger pour la santé et l'environnement. Comme les autres outremers, il a une belle teinte vive et soutenue. Sa profondeur incomparable en fait un pigment incontournable dans le milieu des beaux-arts. On l'appelle également "bleu majorelle". 

Conditionnement
Quantité

 

Mentions légales

 

Politique de livraison

 

Politique retours

Utilisation : chaux, cire, peinture, plâtre, à fresque, en glacis, ciment, beaux-arts, utilisation cosmétique.
Ce pigment est en poudre. Pour une utilisation en peinture artistique, il conviendra de le broyer finement dans un mortier avant de le mélanger au liant.




Bleu outremer mélangé dans de l'huile de lin

Huile de lin : délayer la poudre dans un peu d'essence de térébenthine avant de l'incorporer à l'huile de lin.
Peinture à l'eau / chaux en pâte : délayer le pigment dans un peu d'eau pour le rendre liquide avant de l'incorporer à la peinture.
Chaux en poudre / ciment / plâtre : incorporer directement le pigment (jusqu’à 10% par rapport au poids du liant), puis mélanger de manière à teinter la totalité de votre liant.

Dosage conseillé : Le dosage maximum est de 10 % par rapport au liant employé. Au-delà de 10 %, il est recommandé d'incorporer des fixateurs et adjuvants (utilisation chaux).



Photo ci-dessus à gauche : le pigment est mélangé dans le badisof plus (badigeon de chaux prêt à l’emploi, que vous pouvez trouver dans notre gamme déco) à raison de 5% soit 50 g de pigment par kilo de badigeon.
Photo de droite : le pigment est mélangé dans le badisof plus à 20% de pigment soit 200 g par kilo de badigeon.


Ces rendus peuvent être similaires pour toute base blanche mélangée avec ce pigment. Toutefois, des différences seront possibles pour l’emploi des peintures plus ou moins chargées en dioxyde de titane (pigment blanc), ce qui donnera une couleur finale plus ou moins claire.
Si vous souhaitez éclaircir un pigment, avant de colorer un liant transparent (huile de lin, cire, liant acrylique, caparol, farine…), vous pouvez le mélanger avec du blanc tiona.  


Cosmétique : ne pas appliquer sur les muqueuses.

Coloris : bleu chaud, profond, tirant sur le violet avec un liant transparent. Plus clair avec un liant blanc, la tendance au violet s'accentue.

Ce pigment est 100 % synthétique sans danger pour la santé et l'environnement.


Fabrication Angleterre.


Histoire
: le bleu outremer était obtenu autrefois par le broyage du lapis lazuli, pierre fine résultant de la fusion volcanique venant d'Afghanistan. On en trouve en Chine, au Tibet mais aussi en Egypte dans l'Antiquité. Au Moyen-Age, il est utilisé pour les enluminures. A la Renaissance, ce pigment était tellement cher que les artistes les faisaient payer directement par leurs mécènes ! Il a été remplacé par un pigment de synthèse au XIXème siècle. A cette époque, 6000 francs de récompense étaient promis à celui qui découvrirait le moyen de fabriquer du bleu outremer synthétiquement. C'est l'industriel lyonnais Jean-Baptiste Guimet qui reçoit la récompense en 1828. La réputation du bleu Guimet devient mondiale par son utilisation dans les peintures et pour l'azurage du papier et du linge.



_____________________


Nos emballages :

Nous utilisons des pots en PET recyclable, à jeter, propres dans les bacs jaunes et du pot verre que vous pouvez nettoyer et stériliser pour d'autres usages même alimentaires.

RCP04OXUBO

Fiche technique

Provenance
Angleterre
Nom chimique
Aluminosilicate de sodium polysulfuré
Color Index
B29
Densité apparente
648 g/l
Résistance aux UV
Moyenne
Pouvoir de coloration
Très bon
N° CAS
101357-30-6

Références spécifiques